Réseau informatique des classes – Affichage de classe

Les préconisations ci-dessous constituent une base de réflexion dès lors qu’un équipement d’affichage de classe numérique est envisagé.

Considérations préalables

  1. Le système d’affichage de classe numérique peut faire partie de l’équipement du bâtiment fourni par la commune.
  2. Le système d’affichage de classe est piloté par un appareil (ordinateur ou la tablette) fourni par le canton.
  3. Le système d’affichage de classe n’est pas redondant avec un systèmes d’affichage traditionnel de type tableau noir.
  4. Un système interactif peut être mis en service dans le cadre de nouvelles constructions, de rénovations importantes ainsi qu’en cas de remplacement du matériel existant.
  5. La largeur de la surface de projection est de 2m ou plus et permet un confort visuel satisfaisant pour les élèves situés à l’arrière de la classe.
  6. Le système d’affichage dispose au minimum d’une prise HDMI

 

Système d’affichage par téléviseur

  1. La fixation murale du téléviseur est réalisé par un rail à déplacement vertical similaire à ce qui se pratique pour un tableau noir conventionnel.
  2. L’écran doit pouvoir s’abaisser jusqu’au sol, notamment pour les classes primaires.
  3. Des panneaux de type tableau blanc conventionnels peuvent être adjoints de part et d’autre du téléviseur.
  4. Le système d’affichage par téléviseur permet une utilisation silencieuse, sans ventilation.
  5. Le système d’affichage par téléviseur propose une qualité d’image et un confort visuel supérieurs en cas d’obscurcissement limité des locaux.
  6. Le système d’affichage par téléviseur propose des haut-parleurs intégrés, il est donc superflu d’installer un système externe

 

Système d’affichage par projecteur

  1. Le projecteur est à focale courte, monté sur le châssis de la surface de projection. Cette configuration apporte un confort accru et sans éblouissement pour l’enseignant-e, la faible distance séparant le projecteur de l’écran procure une luminosité supérieure.
  2. Le montage du beamer au plafond n’est pas recommandé. Cette configuration implique un câblage audio-vidéo onéreux, la mise en place d’un tube entre mur et plafond, l’acquisition d’un support de projecteur ainsi que l’utilisation d’une optique longue focale de prix élevé.
  3. Le choix du modèle de projecteur se porte sur un appareil dont les caractéristiques techniques de luminosité et de contraste sont élevées.
  4. Le niveau sonore en fonctionnement de l’appareil est minimal.
  5. Le système sonore qui l’accompagne en complément produit un son de qualité et sans parasites.
  6. En mode veille, l’appareil ne consomme pas d’énergie.
  7. La surface de projection permet l’écriture avec des stylos feutres adaptés. Elle autorise l’utilisation d’aimants.
  8. Pour une utilisation confortable du dispositif par temps ensoleillé, un système d’obscurcissement efficace est essentiel.
  9. L’expérience montre que les stores ou rideaux semi-obscurcissants sont généralement insuffisants.
  10. Les équipements d’obscurcissement doivent pouvoir être actionnés en tout temps et sans autre contrainte que les besoins pédagogiques. Notamment, ils ne sont pas pilotés par les conditions météorologiques.

Audio

  1. Dans le cadre d’un téléviseur, un système audio externe est superflu.
  2. Le système audio complément du bramer est idéalement intégré à la surface de projection. Si tel n’est pas le cas, il sera fixé au-dessous ou en construction murale.
  3. Un système audio de qualité, puissant et sans parasites est favorisé.

 

Pilotage de l’affichage

  1. L’affichage sur écran est piloté par un ordinateur ou une tablette interactive.
  2. Pour des raisons de simplification et de limitation du nombre de câbles, on privilégie un appareil mono-bloc.
  3. Quand une tablette interactive est utilisée, la mise en service d’un ordinateur est superflue.
  4. La transmission des informations d’affichage peut être réalisée par connexion wifi.

Pour tout complément d’information, n’hésitez pas à faire appel à nous:
demande-infopeda.dfj@vd.ch